Les Chroniques de Grushkov – Tuto makeup de micro de bureau (ou « L’antipop du pauvre »)

Salut bande de chimpanzés en rut ! Ici Grushkov pour une nouvelle chronique sensationnelle !
Cette fois-ci, pas de leçon de morale, de bisounours (oui parce que bon ma dernière chronique sur les commentaires c’était du pur bisounours, et force est de constater que les gens ne sont pas prêts à être gentils sans raison. Je dis ça, je dis rien, mais quand même) (ceci était un troll) (un peu), non cette fois je vous fais un merveilleux tuto ! Je devrais d’ailleurs passer à la vraie intro de l’article, parce que ça commence à devenir long, surtout si je me mets à écrire des trucs inutiles comme ça. Mais bon, que voulez-vous, la Force du Remplissage est grande chez moi.

Vous avez un micro de bureau tout pourri ? Lorsque vous vous enregistrez ça pop sans cesse et ça vous fait mal dans votre petit cœur ? Vous vous mouchez souvent ? Vous faîtes du trafic d’élastiques ? Ce tuto est fait pour vous !
Apprenez à réduire drastiquement le nombre de pops sur vos enregistrements grâce à la méthode Grushkov (aussi appelée « Méthode Ducon« ).
Pour cela, il vous suffit de vous munir de votre micro de bureau pas cher, de 2 mouchoirs en papier et d’un élastique.

Prenez les deux mouchoirs en papier, mettez-les autour du micro, attachez-les avec un élastique. Et voilà ! J’espère que vous n’avez pas raté une étape ! Je sais que c’est un peu dense mais j’ai foi en vous. Normalement voici ce que vous devriez obtenir :

20160501_103326Je suis subjugué par la beauté de cette photo. C’est merveilleux.
(NB : Il est déconseillé de s’être mouché dans les mouchoirs en papier avant de les accrocher sur le micro).

Évidemment, cette installation, bien que coûteuse, ne sera pas efficace à 100% et ne changera pas la qualité pourrie du micro. Mais si vous voulez un exemple de ce que ça donne comme rendu, vous pouvez écouter la saga Big City dans laquelle l’acteur jouant Toast et Le Pacificateur s’est enregistré ainsi. Et puis, c’est bon pour votre culture personnelle d’aller écouter un tel monument de la saga mp3. Quand même. Hein.

Et ceux qui n’ont pas de micro de bureau, mais un bon micro, si vous n’avez pas d’antipop, vous pouvez tenter de réaliser cette expérience, mais je vous conseille plutôt de suivre ce lien. Ou même celui-ci !

Vous pouvez maintenant me faire des déclarations d’amour dans les commentaires mes petits choubidous !

C’était Grushkov, qui se demande ce que vous aimeriez que je fasse pour la prochaine chronique, et qui vous informe que vous pouvez proposer un sujet dans les commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *